AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Mar 13 Déc 2016 - 18:31
avatar

pouf attra
Noan Hall


Date d'inscription :: : 11/12/2016
Hiboux envoyés :: : 58
Potion de polynectar :: : Harvey Newton Heyden + SWEET DISASTER

Message
La première fois c'est une erreur, la deuxième fois, c'est de la bêtise    


❝ La première fois c'est une erreur, la deuxième fois, c'est de la bêtise  ❞


Georgia & Noan
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus ipsum eros, sodales eget maximus in, euismod et turpis. Ut aliquet. △
Il était un peu plus de dix-sept heures lorsqu’il sortit des dortoirs de Poufsouffle. Il n’avait pas de réel but. Sa conscience le poussait à aller vers la bibliothèque pour faire ses devoirs, reprendre un peu de sérieux dans sa vie. Cependant, il chassa cette idée aussi vite qu’elle était venue. Avant, il passait beaucoup de temps à étudier, il était le meilleur de sa classe, le chouchou des profs. Pourtant, depuis quelque temps, il avait compris qu’en travaillant moins, en s’amusant plus, en se laissant guider des voies obscures, il obtenait d’aussi bonne note, avec beaucoup moins d’effort. Certains diraient, que c’est parce qu’il est vraiment intelligent. Pourtant, il connaissait déjà la réponse. Sa mère, une simple moldu l’avait emmené voir un psy qui l’avait diagnostiqué hypermnésique. Il avait un don mais rien de magique. Pourtant, dernièrement, sans trop savoir pourquoi, il aimait se venter. Ce n’était pas dans ses habitudes… Ce n’était pas non plus dans ses habitudes de tromper sa petite amie et pourtant, il l’avait fait. Sans ressentir le moindre… Ou peut-être que si mais la colère et la noirceur qui avaient pris le contrôle de son cœur avaient chassé très vite tout sentiment de culpabilité. S’il se regardait dans un miroir, jamais, il ne se reconnaîtrait. Où était passé le charmant garçon que tout le monde aimait et idolâtrait. Sûrement à Askaban avec son père. Enfin, bref, c’était pas le moment de penser à ça. Il fallait surtout qu’il se trouve une occupation. Il aurait pu aller chez les Gryffondor, pour voir si son ami Mizar était partant pour se fumer un petit joint que le jeune Noan avait acheté sur l’allée des Embrumes. Pourtant, sans trop savoir pourquoi, il se dirigea vers la la tour d’Astronomie. A cette heure, elle devrait être vide. Personne pour lui donner des ordres… Personnes pour lui dire qu’il n’était plus le même… Il n’avait pas besoin des autres pour savoir, qu’il se laissait aller doucement vers la noirceur. Il avait choisi lui-même la voie. Tout ça, à cause d’un secret… Un pu*ain de secret que sa mère avait gardé. Il savait que c’était difficile pour elle de lui dire la vérité. Pourtant, il lui en voulait. Il aurait s’agit de n’importe quel autre homme, il aurait peut-être réagi différemment… Mais un assassin… A Askaban en plus… Il était tellement dans ses pensées qu’il ne se rendit même pas compte qu’il était déjà arrivé en haut de la tour, où se trouvait déjà quelqu’un. Il ne l’avait pas reconnue, c’était peut-être pour ça qu’il lui dit sur un air autoritaire. « Les premières années n’ont rien à faire ici. »
©BESIDETHECROCODILE



Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Déc 2016 - 21:34
avatar

serpy, batteuse et préfète
Georgia Rutledge


Date d'inscription :: : 10/12/2016
Hiboux envoyés :: : 133
Potion de polynectar :: : Kylie Jenner

Message
Re: La première fois c'est une erreur, la deuxième fois, c'est de la bêtise    


❝ La première fois c'est une erreur, la deuxième fois, c'est de la bêtise  ❞


Georgia & Noan
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus ipsum eros, sodales eget maximus in, euismod et turpis. Ut aliquet. △
Merde alors. Voilà que je me mettais à fuir. Pfff... et je n'avais pas fini pourtant. Je n'étais qu'en septième année. Bon, après, Eugénia supportait depuis 9 ans, je pouvais bien supporter encore 5 ou 6 non? Même si l'idée de me retrouver dans le même état que ma pauvre sœur n'avait rien de très réjouissant. Mais j'étais déjà gavée. J'avais changé d'entourage, passant du monde moldu à celui des sorciers, mais les deux restaient des cons d'humains. Merde. Plus qu'une solution, rejoindre les centaures dans la forêt interdite. Même si l'idée n'était pas très réjouissante en soit, elle m'arracha quand même un sourire, pendant que mon regard se perdait sur la mer d'arbre qui d'étendait devant moi. J'allais encore rester là. Je ne savais pas pour combien de temps encore, mais… Encore un peu. Beaucoup. Accoudée sur le rebord d’une fenêtre ouverte, en haut de la tour d’Astronomie, je restée fixée là, le regard dans le vague, le cœur et la tête loin des sentiments des autres. D’un côté, ça me faisait du bien, mais d’un autre, je me retrouvais confrontée uniquement à mes propres émotions, et ce n’était pas une chose dont j’avais particulièrement l’habitude. Alors ce n’était pas très réjouissant non plus. Je lâchai un bruit rauque, entre le grognement et le soupire, et baissai la tête, essayant de mettre calmement un peu d’ordre là-dedans. Mais comme à chaque fois, ce malaise habituel s’empara de moi, je commençai à trembler. Bien qu’il ne fasse pas froid.

J’entendis quelqu’un approcher. Je levai les yeux au ciel sans me retourner. Qui que ce soit, il n’était actuel pas le bienvenu. Je retins un grognement, et attendis que le nouveau venu se ravise et se barre (surtout). Finalement, une voix s’éleva derrière moi. Je fronçai les sourcils. Je la connaissais. Je fis alors volt-face. Noan. Mmh… Je m’étais peut-être trompée. Lui, était assez le bienvenu. Il ne me fatiguait pas Noan. Et je l’aimais… beaucoup ce type. Un sourire s’étala alors simplement sur mes lèvres. Sans que je n’ai besoin de le calculer. J’appuyai mes fesses contre le mur derrière moi et croisai mes bras sur ma poitrine. - Première année ? Je savais pas que tu fricotais avec des premières années…  Bien sûr que je faisais référence à notre sorte de relation. Je passais une main dans mes cheveux momentanément blonds. La magie de mes colorations 18h.  Mes doigts glissèrent le long d’une mèche, et je lançai un regard un peu provoquant à Noan. - Je te plais en blonde ? Si t’aime pas, vers 1h du mat’ je redeviendrai brune. Un peu tuer le temps d’ici là… Je commençai déjà à le taquiner. Mais j’aimais bien ça. Je lui adressai un clin d’œil malicieux avant de reprendre un peu de sérieux. - Qu’est-ce que tu viens faire ici ?
©BESIDETHECROCODILE




get me out of the sun.
Georgia Rutledge ☽ Alone in my cold world. Can you light a candle for my soul? May be one day, you'll be able to keep me warm.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Déc 2016 - 18:32
avatar

pouf attra
Noan Hall


Date d'inscription :: : 11/12/2016
Hiboux envoyés :: : 58
Potion de polynectar :: : Harvey Newton Heyden + SWEET DISASTER

Message
Re: La première fois c'est une erreur, la deuxième fois, c'est de la bêtise    


❝ La première fois c'est une erreur, la deuxième fois, c'est de la bêtise  ❞


Georgia & Noan
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus ipsum eros, sodales eget maximus in, euismod et turpis. Ut aliquet. △
Sérieusement, on ne pouvait être tranquille nulle part. Il n’avait même pas essayé d’aller à la volière. Il aurait risqué de se prendre la tête avec l’autre Serpentard. Punaise que cette fille l’énervait. Est-ce qu’il s’énervait autant contre les autres avant ? La réponse était non. Il était le mec cool que tout le monde aimait… Qu’on prenait souvent pour un con aussi. Aujourd’hui, il ne se laissait plus faire mais il avait tendance à s’énerver aussi un peu vite. Comme la blondasse qui se trouvait dans SA tour d’Astronomie. Ouai, c’était la sienne enfin pour la soirée et la blonde, elle envahissait son espace personnel. Bon après, si cette première année ne voulait pas partir, il pourrait la stupéfixer, au moins, elle parlerait pas… Il aurait la paix. Sans oublier, un petit coup d’oubliette : juste par sécurité. C’est vrai, les nouveaux avaient toujours tendance à aller se plaindre. Il fallait grandir un peu. Si lui avait réussi à s’entendre avec tout le monde, c’est que justement il se démerdait tout seul face au septième année de Serpentard. Il s’approcha un peu plus pour voir à qui, il avait affaire. Une blonde qu’il ne connaissait pas, ça c’est sûr. Pourtant, il faillit avoir une crise cardiaque en voyant la jeune Georgia se retournait. Il devait reconnaître que ce blond lui allait à ravir. Il avait même l’impression d’avoir une autre femme en face de lui. Il avait une longue histoire avec cette jeune femme. Que l’ancien lui, le gentil lui, aurait préféré ne jamais avoir. Il avait fallu qu’elle soit là un soir pour qu’il se laisse sombrer dans l’obscurité. Vous me direz, elle aurait pu être juste une erreur d’un soir. Pourtant, il avait quitté Lyra, trop de culpabilité. Lâche comme il était… Et puis, il avait continué de voir la jolie blonde. Il savait que c’était mal. Il ne ressentait rien pour elle, juste une profonde affection. Il était gentil et puis, elle l’acceptait dans son lit, lorsqu’il avait envie… Ce qui était assez régulier, il fallait le reconnaître. Pourtant, il aurait dû y mettre terme, dès le début. Pour lui, elle n’était qu’une passade, une fille qu’il voyait dans un lit de préférence… mais il n’avait jamais pensé à ce qu’elle pouvait ressentir. Pour lui, elle était d’accord. Ils étaient juste deux personnes qui se donnaient du plaisir. Enfin, il était heureux que ce soit elle, en haut de cette tour. Sa soirée allait être moins triste, moins sombre dans les bras de la jeune femme. Il fallait quand même le reconnaître : même s’il aimait l’avoir dans son lit, il aimait les quelques conversations, qu’ils avaient eu. Elle était aussi un peu cabossée par la vie… Deux âmes perdues qui s’offraient leurs corps sans restriction. « J’avoue, ne jamais avoir testé les premières années… mais maintenant, que je te vois, je n’en ai plus du tout envie... » C’était comme ça entre eux. Beaucoup de phrases douteuses… Beaucoup de séduction avant de se laisser tenter par les biens fait du sexe sans complication. Il s’approcha d’elle et prit une mèche dans ses mains. « J’avoue que je te préfère en brune, mais ça te rend encore plus sexy... » Il se laissa tomber sur le sol et l’attira avec lui. Ils étaient là contre le mur à regarder au loin. Il posa une main sur sa jambe comme si c’était naturel. « Je suppose la même chose que toi… J’attends, que le temps passe… J’attends de trouver quelqu’un qui me fera sentir moins seul.. » Il ne la regarda pas mais, se contenta de fixer la nuit en espérant, y voir une lumière de joie.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Message
Re: La première fois c'est une erreur, la deuxième fois, c'est de la bêtise    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROBB ▬ « Ca veut dire que tu es un babouin.. Et moi pas ! » [Terminée pour la deuxième fois] {OK}
» Il y a 13 ans je devenais pour la deuxième fois maman...
» On peut trahir une fois mille personnes mais pas trahir mille fois une personne.
» Trompe moi une fois, honte sur toi, trompe moi deux fois, honte sur moi [pv Ely]
» Pour la deuxième fois...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum