AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Mar 13 Déc 2016 - 17:46
avatar

administratrice serdaigle
Tybalt Stonendell


Date d'inscription :: : 29/12/2015
Hiboux envoyés :: : 414
Potion de polynectar :: : Matthew Daddario (c) peculiar soldat

Message
keep me softly near of you (aurobalt)   

keep me softly near of you
aurora

Le regard dans le vague, les pensées qui dérivent, tu étais cloîtré sur cette chaise depuis des heures. Des décennies tu avais l'impression. Pourtant cela ne faisait qu'une heure. Tu étais lassé par le cours. Trop simple tu te disais. Mais pourtant certains en avaient besoin. L'intelligence n'était pas innée à croire. Tu soupires. Tes esprits dérivent une nouvelle fois, ton regard se perd vers la fenêtre. Il n'y avait rien à voir. Simplement un ciel gris. Le mois de septembre n'était jamais très brillant à Poudlard. Heureusement que les températures ne chutaient pas encore à cette période. Le professeur annonce la fin du cours. Tu ne peux retenir un soupire de soulagement. Tu ranges tes affaires, attrapes ton sac que tu déposes sur ton épaule. La fin des cours, la fin de la journée, tu allais enfin pouvoir te reposer un peu. Tu traverses les couloirs, direction la salle commune de serdaigle. Sauf qu'un moment, ta tête dérive, tu vois une chevelure rousse gambadait en compagnie d'un garçon. Tu reconnais au loin les tâches de rousseur de ton amie. Tu dérives ta route. Parce que tu n'aimais pas qu'elle soit en compagnie avec le sexe opposé. Surtout tes laiderons pareils. Tu arrives enfin à son niveau après avoir accéléré le pas. Ton bras autour de son épaule, tu lâches : « oublie là, mon garçon, tu n'es pas son genre et elle n'est pas à prendre. » Même si tes propos pouvaient porter à confusion, tu t'en fichais, tant qu'il n'y touchait pas c'était parfait. Il te regarde d'un très mauvais œil. « Aller oust, petit prince ! » D'un geste d'une main tu lui fais signe de partir. Tu soupires en le voyant hésiter. Mais il le fait. Il avait pas le choix. Il n'était tout simplement pas de taille. Une fois qu'il est hors de votre champ de vision, tu retires ton bras autour des épaules de la rousses et tu lui lances le ton las : « franchement Aurora, trouves toi plus beau. » T'étais chiant. Insupportable, mais tu n'aimais pas l'idée qu'on te l’arrache.

© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Déc 2016 - 19:50
avatar

Serpy poursuiveuse
Aurora Fitzgerald


Date d'inscription :: : 11/12/2016
Hiboux envoyés :: : 76
Potion de polynectar :: : Dasha Sidorchuk

Message
Re: keep me softly near of you (aurobalt)   
Le bellâtre fait une blague au quelle elle sourit, amusée mais cela ne semble pas lui être suffisant. " Oh allez, je peux faire mieux qu'un sourire, non ?" Regard en coin, à moitié charmeur, sa voix chantonne au creux de son oreille alors que son cerveau turbine. Reste à savoir si elle lui accordera ce plaisir. C'était vrai que sa blague sur les gobelins était drôle. " Qui sait... essayes toujours. " Minauder. S'amuser sans aucun à-priori. De toute façon, ce n'était pas comme si elle était libre de ses mouvements, de ses choix. Et çà, c'était bien connu. Mais peut-être pas de tous. Qu'importe, un sourire n'était pas une invitation. Ça ne l'a jamais été. Il allait rétorquer mais son expression faciale changea du tout au tout, intriguant la serpentarde qui sentit un bras se poser sur ses épaules, son corps accolant un plus imposant et chaud. « oublie là, mon garçon, tu n'es pas son genre et elle n'est pas à prendre. » Ses yeux montent au ciel alors qu'elle les empêche de rouler, souriant pourtant de l'intervention. La résistance l'étonne mais lui plait sauf qu'elle n'est que de minces secondes. A peine le temps de compter jusqu'à trois. Déception complète. Un soupir à moitié contrôlé s'échappe face à cette couardise, la laissant prisonnière de sa triste condition. Heureusement, son bourreau de meilleur ami est toujours là.

" toujours aussi subtil.. tu as sorti le coup du regard noir, cette fois-ci ?" glisse-t-elle en laissant traîner sa voix comme si elle n'avait pas terminé, se remémorant les nombreuses fois où Tybalt était intervenu alors que ce dernier enlève automatiquement son bras de ses épaules. Elle n'avait pas prêté réellement attention à son visage, concentrée sur les réactions du bellâtre éclipsé. A force, ils se feront de plus en plus rares. C'était de bonne guerre, elle pouvait le lui reconnaître mais pas forcément l'accepter. « franchement Aurora, trouves toi plus beau. » Regard surpris. Elle l'avait trouvé acceptable le petit prince avec ses yeux noisettes et la blondeur de ses cheveux. Peut-être un sourire un peu trop colgate, toujours brillant, trop m'as-tu-vu mais on ne pouvait pas toujours avoir ce qu'on désire. Elle allait rétorquer mais se rétracta, concédant qu'en effet, le petit prince n'était pas des plus acceptables finalement. Décrochant un léger coup de coude dans le bras de l'aigle, elle fait mine de bouder, tordant ses lèvres en une moue réprobatrice. " La beauté est tellement subjective..." Voir ennuyeuse, se mêlant alors aisément à la possession et à la jalousie. Elle aimait les belles choses. Mais les choses bien faites. Les peintures correctement réalisées, délivrant toutes les sensations ressenties par son maître-créateur. La finesse apportée dans un bijou taillée avec délicatesse et attention. Mais sur un être humain, cette dernière paraissait si fade. Si inconstante. Se flétrissant avec les années alors que l'âme, le caractère demeure. " Et à quoi devrait-il ressembler ? Toi qui a de si bons critères... sauf en matière de femme." Pique volontaire, à peine regardée, lancé au vent pour finir par s'écraser comme une feuille morte sur le sorcier. " Brun ou blond ?" Elle fait mine de réfléchir tout en continuant d'avancer, un doigt tapotant légèrement sur ses lèvres, laissant finalement au sorcier le choix de la réponse, lui se prénommant l'expert.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Déc 2016 - 12:23
avatar

administratrice serdaigle
Tybalt Stonendell


Date d'inscription :: : 29/12/2015
Hiboux envoyés :: : 414
Potion de polynectar :: : Matthew Daddario (c) peculiar soldat

Message
Re: keep me softly near of you (aurobalt)   

keep me softly near of you
aurora

Tu souris. Comme un idiot. Tu te perds dans cette débilité. Parce qu'elle était ta meilleure amie. Ton amie, celle que tu ne partageais pas. Tout simplement parce que cette petite rousse t'appartenait. C'était toi qui l'avait vu le premier. C'est toi qui avait craqué sur ces petites tâches de rousseur, aucun autre homme ne pouvait se permettre d'apprécier la beauté de la jeune femme. Aucun homme ne pouvait, tant que tu étais encore en vie, mater ses traits plus d'une minute. T'étais jaloux, légèrement possessif. Mais elle était à toi. Etrange en effet pour un garçon qui prétend n'avoir aucun sentiment à son encontre. C'était le cas. Ou du moins pas assez pour briser l'amitié qu'il avait construit avec la jeune femme. C'était comme ça. C'était la vie. Votre complicité en rendait jalouse plus d'une, tu aimais ça. Mais trop attaché l'un à l'autre, vous ne pouviez pas vous imaginez autrement que seul. Il était hors de question qu'elle se trouve un attardé qui la fera t'oublier. Tu ne voulais en aucun cas qu'elle t'abandonne. Qu'elle te délaisse à cause de l'amour. Alors oui, tu gâchais toujours ses plans. Ca vous arriviez de vous fâcher mais vos cries terminés souvent en des rires. Parce que tu ne pouvais pas rester longtemps en colère contre ta meilleure amie, il fallait toujours que tu fasses le gamin. Ca marchait, elle rigolait. Et c'était comme avant. Tu souris face à la remarque de ton amie. Le coup du regard marchait à chaque fois. Tu devais faire flipper. « Non il a simplement vu mes muscles, il s'est dit qu'il risquerait d'y perdre une dent. » Petit clin d'oeil. Toujours dans l’excès.Tu lui montres même ton bras musclé pour le prouver. À quoi devrait-il ressembler ? « À moi ? » Tu lui souris, de toutes tes dents, fier de ce que tu viens de lui balancer. « Brun, beau gosse, mystérieux etc etc, enfin je te passe la description de mon caractère parfait. » Tu la regardes comme si c'était une évidence. Elle aurait dû y penser tout simplement. Puis tu rigoles avant de lui lâcher, « de toute manière ce gars là, il n'avait pas l'air bien pour toi, un peu trop bête. Regarde, il a même pas essayé de se battre pour rester avec toi, une vraie poule mouillée. » C'est tout. Aurora il lui fallait un gars fort, intelligent et beau. Quelqu'un que tu pourrais apprécier avant qu'elle ne l'apprécie. Comme un père, il lui fallait ton approbation pour faire quoique ce soit. « Et je t'interdis de critiquer mes goûts en matière de femme. Je suis un homme, je prends tout ce qui pourrait me satisfaire pour une nuit. » Un vrai connard. Il n'était pas question de sentiments ou quoique ce soit, donc à ce niveau là, elle n'avait pas à s'en faire.

© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Message
Re: keep me softly near of you (aurobalt)   
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KILLING THEM SOFTLY
» (greta) killing me softly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum