AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Mar 13 Déc 2016 - 15:59
avatar

Serpy poursuiveuse
Aurora Fitzgerald


Date d'inscription :: : 11/12/2016
Hiboux envoyés :: : 76
Potion de polynectar :: : Dasha Sidorchuk

Message
"Hey brother..." [Théo]   


Accoudée à la balustrade, la serpentarde laissait son esprit planer au-dessus des escaliers et des poutres apparentes en contrebas. Elle ne savait pas réellement pourquoi elle était montée là-haut, son besoin de solitude et d'air pur l'ayant pris subitement. Comme un appel cuisant. Pressant. De là-haut, elle avait l'impression d'être un oiseau avec cette fabuleuse capacité de pouvoir s'envoler au delà des cimes et des océans, fuyant cette réalité qui était la sienne mais dont elle peinait à reconnaître les contours. Etait-elle réellement au contrôle de son existence ? Bien qu'elle actionnait elle-même ses pas et sa langue, ses gestes et paroles lui apparaissaient comme ceux d'une autre. Quelqu'un qu'elle ne reconnaissait pas. Prise dans son éternel conflit intérieur, elle avait littéralement fui la grande salle pour chercher calme et solitude, là où personne ne pourrait voir son visage se dérider, s’affaisser et ses doutes n'être qu'apparents dans ses yeux larmoyants. Entre ses doigts, une lettre glissait délicatement. Comme si elle lui brûlait la peau sans qu'elle ne puisse la lâcher. Annonciatrice de malheurs, elle avait chamboulé son rythme cardiaque et sa perception, colorant son avenir d'une tonalité sombre dont elle ne pouvait en voir le bout. L’inquiétant. L'affligeant. Elle ne voulait pas de cet avenir. Elle ne voulait pas devenir... comme elle. Cependant, elle ne savait plus quoi faire. Quoi dire. Ou ne pas dire ou faire. Prisonnière de sa propre chair. Hésitante et incertaine au possible, enfermée dans une temporalité qu'elle ne souhaitait pas. Si ses fiançailles arrangées étaient quelque chose de prévisible, jamais elle n'aurait songé à çà. Plus permanent. Plus asservissant. Plus aucun moyen de pouvoir faire machine arrière.

Une larme glissa sur sa joue, la reconnectant un instant avec sa réalité. Humide et froide, elle la chassa du bout du doigt avant de regarder ce petit écrin de vérité s'évaporer sur sa chair. Elle avait besoin d'aide mais ne savait plus auprès de qui en demander. Sans rien risquer, sans avoir à trop s'avancer. Elle avait songé au polynectar mais sa fabrication aurait demandé trop de coût et si peu de résultat. Et elle était trop couarde pour passer de l'autre côté de la rambarde en cet instant, n'ayant jamais eu l'instinct suicidaire. A quoi bon. Il n'y a jamais eu personne pour réellement se soucier de ce qu'elle pensait de toutes ses manigances, il n'y aurait surement personne. Et au final, c'était surement mieux comme çà. Aucun confident revenait à n'impliquer personne dans sa chute personnelle, ce dont elle tenta de se convaincre en passant délicatement ses doigts sous son œil pleurnichard, les bourrasques de vent n'aidant guère à garder ses états d'âme invisibles. L'horloge sonna, ne lui permettant pas d'entendre des pas se rapprocher alors que sa main chiffonnait la lettre, comme si cela suffirait à effacer son incidence sur sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB 1623] Big brother is watching you
» Maximilien - Big brother is watching you.
» (F/RESERVE) Ebba Zingmark - Like brother and sister
» (m) JULIAN MORRIS ∞ Hey brother, do you still believe in love I wonder ?
» BROTHER BEAR ✗ ❝ koda, i did something very wrong ❞ (kenai)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum