AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Dim 11 Déc 2016 - 17:12
avatar

serdaigle neuvième année
Eugénia Rutledge


Date d'inscription :: : 10/12/2016
Hiboux envoyés :: : 57
Potion de polynectar :: : kendall jenner ( ava wicked game )

Message
pride & prejudice (tybalt)   

pride & prejudice
Tybalt
feat.
Eugenia


 

 



 

 

and I could easily forgive HIS pride, if he had not mortified MINE 


Les murmures se font plus forts derrière elle. Elle ne peut pas le prouver, mais elle sait qu’on parle d’elle, il n’y a qu’à se rendre compte des regards furtifs jetés en sa direction entre deux « shh ! » de la bibliothécaire. Pourtant, le silence ne revient pas. Les rires étouffés restent. En revanche, la patience d’Eugénia est à bout et plutôt que de souffrir encore une minute de plus cette situation ridicule, elle décide de partir, referme violemment son livre dans un bruit qui amène la bibliothécaire à redemander le silence et s’en va en coup d’vent, sans manquer de renverser d’un coup d’baguette magique, la chaise du garçon qui ne fait que ricaner. Elle ne se retourne pas, mais dans le sens inverse de sa marche, il y’a la bibliothécaire qui fond vers le garçon à terre. Il semblerait que Gryffondor vient tout juste de perdre dix points, cela suffit à la faire sourire et quitter la tour un air satisfait sur le visage, bien que dès qu’elle croise une personne, elle se force à arborer sa mine emplie de neutralité qu’elle se plait à montrer à la face du monde chaque jour que l’on fait à Poudlard. Elle revient vers son dortoir, décidée à profiter de la journée à étudier avant de retourner chez ses parents pour profiter des fêtes. Eugenia a des projets, et la dernière chose qu’elle veut, c’est d’avoir des devoirs, c’est pourquoi elle prend de l’avance. Elle rejoint la salle commune, qui est presque vide. Il fallait s’y attendre, puisque les plus jeunes classes sont encore en cours et que les élèves adultes ne perdent pas leur temps là. Elle s’installe près du feu et ressort ses livres, quand la porte s’ouvre et que son regard croise celui de Tybalt, quelqu’un qu’elle aurait pu identifier comme un ami il y’a plusieurs mois, mais qu’elle évite soigneusement depuis qu’il s’est moqué d’elle à la soirée de fin d’année, l’an dernier. Ne souhaitant pas devoir à nouveau quitter son espace d’étude pour la seconde fois aujourd’hui, elle se contente de lui tourner le dos pour qu’aucun de leur regard ne se croise à nouveau.

© Gasmask




Etendu sur le noyau des galaxies, les grilles de la villes déformées par le trou noir de la vanité. La fleur de l’âge de la cupidité. Au-delà des lois de la densité, tour de verre et d’acier.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Déc 2016 - 21:25
avatar

administratrice serdaigle
Tybalt Stonendell


Date d'inscription :: : 29/12/2015
Hiboux envoyés :: : 414
Potion de polynectar :: : Matthew Daddario (c) peculiar soldat

Message
Re: pride & prejudice (tybalt)   

pride & prejudice
Eugénia

La gorge déployait tu rigoles avec tes compagnons. Rien d'hilarant. Tu ne voulais pas blessé cet connaissance en ne rigolant pas à sa blague. Mais en soit, c'était un mauvais humoriste. Tu défiles de leur compagnie afin de vagabonder dans les couloirs de poudlard. Tu ne voulais tout simplement pas rentrer à la salle. Errer ça et là. Découvrir des choses, laisser voguer tes pensées entre les murs de ce château. Tu soupires. C'était lassant. Trop sombre, cela te rappelait le manoir. Il te manquait. Papa et maman te manquaient. Tu n'étais pas très affectueux, ils ne te montraient pas particulièrement d'amour. Mais en soit leur conversation était bien plus intéressante que celles de tes camarades, souvent redondantes. Mais ils n'y pouvaient rien. Ils n'avaient pas tous eu la même éducation que toi. Les mains dans les poches, le pas las, tu grimpais les marches une à une. Il était temps pour toi de rentrer à la tour. Tes esprits aérés, tu pouvais de nouveau assimiler les bêtises des autres. Bien qu'en soit de nombreux serdaigles étaient dotés d'une bonne lucidité. Peu parler pour ne rien dire. Tu arrives à la tour, on te donne une énigme. À peine une seconde pour trouver la réponse. La porte s'ouvre. Il fait chaud. Tu balayas rapidement du regard la salle, il y avait du monde, beaucoup plongé dans leur lecture, d'autres discuter. Tu portas ton regard près du feu. Tu voulais t'y installer. Sauf qu'il y avait Eugénia. Avant tu aurais été volontiers l'importuné dans son moment de concentration, maintenant depuis quelques temps, depuis qu'elle t'évitait, tu ne voulais pas. Certes, tu étais un con sur les bords, tu aimais faire chier, mais Eugénia, c'était différent. Disons que d'une certaine manière tu la respectais pour faire ce genre de choses. Tu avais compris en pénétrant ses pensées que tu avais fait quelque chose envers elle, une perte de contrôle. Mais tu ignorais quoi.  Tu t'avances quand même. Tu t'assoies sur le canapé, là, où il y avait de la place. « Tu m'évites toujours ? » Lâches-tu. Au fond, tu voulais briser à nouveau la glace, parce que tu l'aimais bien cette brune.

© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Déc 2016 - 1:02
avatar

serdaigle neuvième année
Eugénia Rutledge


Date d'inscription :: : 10/12/2016
Hiboux envoyés :: : 57
Potion de polynectar :: : kendall jenner ( ava wicked game )

Message
Re: pride & prejudice (tybalt)   

pride & prejudice
Tybalt
feat.
Eugenia


 

 



 

 

and I could easily forgive HIS pride, if he had not mortified MINE 


Juste ne pas le voir. Depuis neuf ans qu’elle est à Poudlard, elle a appris à faire fi des autres et surtout des personnes avec lesquelles elle ne veut aucune conversation. Il suffit juste qu’elle ne les voit pas, après cela, elle parvient à tellement se concentrer dans ses études qu’elle en oublie toute la personne de l’être évité. Et c’est ce qu’elle fait, elle ne chercher pas à savoir où il va, ou s’il l’a remarqué. Après tout, qu’en a-t-elle à faire ? Il n’était que partenaire d’étude, c’est tout. Le genre de relation que l’on oublie bien vite dans l’énorme château qu’est Poudlard. Elle plonge à nouveau la tête dans les livres, de finir ce livre avant la fin de l’année lui permettra de prendre encore plus d’avance sur les autres, et au final c’est tout ce qui motive Eugenia. Ça et de savoir qu’elle n’est pas dans cette horrible école pour rien. Elle n’a pas le temps de lire une phrase que quelqu’un passe à côté d’elle pour s’asseoir dans le canapé. Elle n’a même pas besoin de regarder, c’est Tybalt. Elle ne réagit pas, froide comme toujours. « Tu m'évites toujours ? » demande t-il, elle garde les yeux rivés sur son livre. « Je ne vois pas de quoi tu parles. Je ne t’évite pas. » Elle ment. Elle sait que son attitude manque de maturité, tout comme le geste qu’il a eu à son encontre, mais ce n’est pas une raison pour Eugenia de l’admettre. « Tu as besoin de quelque chose ? Je dois finir ce livre. » demande t-elle par simple acte de politesse.
© Gasmask




Etendu sur le noyau des galaxies, les grilles de la villes déformées par le trou noir de la vanité. La fleur de l’âge de la cupidité. Au-delà des lois de la densité, tour de verre et d’acier.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Déc 2016 - 12:29
avatar

administratrice serdaigle
Tybalt Stonendell


Date d'inscription :: : 29/12/2015
Hiboux envoyés :: : 414
Potion de polynectar :: : Matthew Daddario (c) peculiar soldat

Message
Re: pride & prejudice (tybalt)   

pride & prejudice
Eugénia

Tu soupires. Elle mentait. Tu le savais non seulement parce qu'elle n'était pas crédible mais parce qu'en plus de cela tu avais laissé ton esprit vagabonder dans le sien. Pour y chercher une quelconque raison. Sa réponse était clairement toute faîte afin que tu la laisses tranquille. Sauf que ça ne marcherait pas. Parce que tu étais un tantinet lourd puis, ça te saoulait de ne pas connaître les raisons de son éloignement. Tu te lavais suffisamment tous les matins pour que cela soit dû à ton odeur corporel. « Tu mens Eugénia. Je ne suis pas con. » Tu soupires encore. Pourquoi cherchait-elle à te cacher la vérité. Avait-elle trop honte. Ses propos t'énervent. Toujours à faire la princesse de glace. « Arrête de faire la gamine et dis moi ce qu'il ne va pas ! J'ai fait quelque chose en particulier qui t'a blessé ? » Tu l'aimais bien Eugénia, ça t'agaçait de voir qu'elle s'était éloignée de toi, sans que tu en connaisses la raison. Tu avais peur d'avoir fait quelque chose envers elle. Pourtant tu n'étais pas de ce genre, tu avais tendance à trop contrôler ce que tu faisais. Tu essayes l'humour pour essayer de briser son mur, « tu es amoureuse de moi mais tu ne sais pas comment me le dire ? » Tu savais clairement que cela était peu probable mais sait-on jamais. Qui ne tente rien n'a rien.

© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Message
Re: pride & prejudice (tybalt)   
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pride and prejudice (ft. heraam)
» Pride Of nation
» Soirée 2 ♣ Gay Pride
» soirée quatre ∞ gay pride
» Tybalt-Mange lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum